29/12/2017

VOTRE ALIMENTATION ANTI-INFLAMMATOIRE

Découvrez les aliments naturellement antioxydants et anti-inflammatoires qu'il faut retrouver dans son assiette !

Le 7 avril 2013, aura lieu la journée mondiale de la santé. Une des indications de la cure thermale à Vichy sont les rhumatismes. Il convient donc de faire ensemble un point sur le lien qui existe entre notre assiette et nos maladies inflammatoires.

Les causes de l'inflammation articulaire

L’inflammation est une réaction normale du corps suite à un traumatisme, une infection ou un corps étranger. Classiquement, une inflammation se manifeste par quatre signes principaux : rougeur, chaleur, tuméfaction (gonflement), douleur. Les nombreuses causes de l'inflammation :

  • infectieuses (bactérienne, virale, parasitaire) ;
  • immunologiques ;
  • tumorales ;
  • traumatisme physique (intervention chirurgicale, brûlure) ;
  • traumatisme chimique (microcristaux) ;
  • nécrose tissulaire.

Journée mondiale de la santé le 07 avril 2013

L’inflammation est un phénomène naturel utile lorsqu’elle ne s’installe pas dans la durée. Les mécanismes mis en jeu sont extrêmement complexes : les protagonistes de l’inflammation agissent en cascades qui s’associent les unes aux autres. Mais, en fait, l’inflammation est également impliquée dans un grand nombre d’autres pathologies, incluant notamment la maladie d’Alzheimer, les maladies cardio-vasculaires, l’hypertension, l’insulino-résistance ou le cancer. Avec les années, l’inflammation est de plus en plus présente dans l’organisme et prépare le lit des pathologies qui accompagnent souvent le vieillissement. Ainsi la mobilité est réduite car l’inflammation peut conduire parfois à la perte de mouvements ou de fonctionnement du tissu en question.

Comment vivre en meilleure forme ?

Notre mode de vie a aussi une incidence : sédentarité, stress et mauvaise alimentation ne font pas bon ménage. Des traitements naturels simples peuvent être mis en place immédiatement pour soulager cette douleur :

  • les étirements et l’exercice physique léger : permettent d’améliorer la densité osseuse au cours du vieillissement et associée à un régime alimentaire équilibré, lutte contre le surpoids. Toutefois, il est important d’orienter le choix de son activité sportive comme la marche, la natation, la gymnastique douce au dépend d’une pratique intensive qui augmente le risque de rhumatismes d’usure. 30 minutes de marche rapide par jour suffisent au départ. De plus, l’activité est bénéfique à une bonne santé globale ;
  • le sevrage tabagique et l’arrêt de la prise d’alcool : plusieurs études ont démontré les effets néfastes du tabac et de l’alcool sur l’évolution des rhumatismes notamment ;
  • la lutte contre le surpoids et l’obésité : adopter une alimentation équilibrée et saine. Certains aliments ont des vertus anti-inflammatoires : une des preuves repose sur les propriétés anti-arthrosiques d’extraits d’avocat et de soja utilisés couramment en traitement et bien connu des rhumatisants.

Rhumatismes, problèmes digestifs et surcharge pondérale : quelle solution ?

Les Thermes de Vichy disposent d’un atout précieux, la double indication thérapeutique : rhumatismes(RH) et appareil digestif (AD). En effet, elle permet de prendre en charge le curiste rhumatisant souffrant de problèmes digestifs induits par les traitements médicamenteux et également avec une surcharge pondérale. Plusieurs études ont prouvé l’efficacité de l’indication thermale pour les rhumatismes (RH) en diminuant la douleur et les traitements anti-inflammatoires durant plusieurs mois grâce à la crénothérapie (soins thermaux et cure de boisson), la mobilisation physique et l’alimentation

Misez sur les aliments anti-inflammatoires naturels !

Une bonne santé articulaire et osseuse passe obligatoirement par une assiette riche en antioxydants et en anti-inflammatoires naturellement présents dans les aliments.
Manger antioxydant
Les fruits et les légumes en apportent le plus, une quantité de 400g par jour représente les cinq portions recommandées. La portion vaut donc 80g soit le volume d’une balle de tennis. Un fruit au petit-déjeuner, une crudités et un plat de légumes au déjeuner, une soupe au diner … j’arrive vite sans m’en rendre compte à mes 400g recommandés.

Manger anti-inflammatoire

Pour les matières grasses, privilégiez les acides gras Oméga 3 (ils sont dits essentiels car mon organisme ne sait pas les fabriquer donc je dois les avoir dans mon alimentation). Pour cela :
    limiter ou remplacer vos apports en Oméga 6 contenus dans les huiles de tournesol, maïs, pépins de raisins et les margarines dérivées. Privilégiez plutôt les huiles de colza, de noix ou d'olive en assaisonnements et l’huile d’olive pour les cuissons ! ;

  • Consommer des poissons gras naturellement riches en Oméga 3 : saumon, maquereau, sardine, hareng, thon rouge ;
  • Pensez aux légumes, oléagineux, épices et condiments riches également en antioxydants :
  • Pourpier, mâche, épinard, noix, choux, radis noir, navet, rutabaga, artichaut, poivron, tomate et céleri… ;
    • Parfumez vos plats avec des épices comme le gingembre, curcuma, le piment de Cayenne ;
    • Utilisez de l’ail.

Surveiller vos apports en vitamines...

  • La vitamine D est importante pour fixer le calcium, mais elle joue un rôle également anti-inflammatoire dans l’arthrose précoce. Vous en trouverez dans les poissons gras.
  • Le Zinc et le Sélénium sont aussi des minéraux antioxydants : vous les trouverez en abondance dans les produits de la mer (fruits de mer…).
  • Favoriser la cuisson vapeur et éviter les aliments transformés

Enfin, afin de conserver au mieux tous ces précieux éléments, utilisez plutôt une cuisson vapeur, qui préserve les vitamines de vos aliments (en effet, celles-ci sont très sensibles à la chaleur). Evitez les aliments raffinés (c'est-à-dire transformés) comme le pain à la farine blanche et privilégiez les céréales complètes, le seigle, les légumineuses qui vous aideront aussi à varier vos plats.

Ainsi, vous limiterez l’apparition des rhumatismes et vivrez mieux plus longtemps !